Publié le - 856 aff. -

Ma rencontre avec Philippe au club Ni Moi

Je garde de très beaux souvenirs au club Mi-noi. C’est là-bas où j’ai rencontré Philippe, le plan cul le plus régulier que j’ai jamais eu. Nous avons eu là-bas des moments tellement intenses que nous avons décidé de ne jamais rester longtemps sans se revoir. C’est comme ça que Mi-noi est devenu ma destination préférée.

Un jeu très lascif

Ce n’était pas la première fois que j’allais au Mi-noi, club libertin. Des amis à moi m’avaient dit que c’était un club échangiste mais une fois arrivée, j’ai vu que j’aurais pu venir seule et que je n’étais pas tenu de ramener André, mon copain de l’époque. Après cela, j’étais revenue plusieurs fois parfois seule parfois en couple attirée là-bas par je ne sais quel aimant. Jusqu’à ce jour où j’ai rencontré Philippe. Je l’avais repéré mais ne l’avais pas abordé puisqu’il était en train d’embrasser une femme. Je ne savais pas que le jeu avait déjà commencé et qu’il était en train de m’exciter d’une certaine manière. Je ne l’avais compris que lorsque j’ai commencé à réagir de la même manière sans le faire exprès. C’est ainsi qu’a débuté cette soirée magnifique.

Une explosion de sensations

Philippe a un charisme fou, même nu. Surtout nu. Son regard est pénétrant et il m’a facilement attiré vers lui. J’ai passé la plus belle soirée de ma vie dans les pièces de ce club libertin. Philippe est un amant magnifique et un libertin qui ne connait pas de limites. Sa tête bourdonne toujours de nouvelles idées qu’il a tout de suite envie d’appliquer. Il m’emportait jusque sur les cimes du plaisir et me laissait retomber. Parfois il m’oubliait, partait ailleurs, dans une autre salle par exemple, qui sait, peut-être donnait à une autre femme ce qu’il m’avait accordé quelques minutes plutôt. Puis il revenait, lentement, doucement, à nouveau, me mettait au supplice d’un plaisir que je ne pouvais plus supporter. Ma rencontre avec Philippe cette nuit-là va au-delà de toute description.

A jamais je garderai du Mi-noi le souvenir de l’endroit où ma vie sexuelle a franchi un cap. C’est que ma rencontre avec Philippe a provoqué. Ces pièces, ces draps, ces salles d’eau, tout cet environnement est une ode au libertinage.

Laissez votre commentaire à propos de cet article